jeudi 5 mars 2015

mes positions en tant que maman (et femme)

Comme je le dis souvent je ne suis pas une féministe engagé et je n'ai pas noté d'objectifs à atteindre avec mon fils.
Pourtant, depuis que je suis ado je me suis noté des choses qui m'ont gonflés/indignés/fait réfléchir pour que plus tard je ne commette pas les même erreurs. Bien sur ne soyons pas naïf, je fais pas mal d'erreurs et je loupe des choses mais avec mon fils j'essaye de faire mieux. J'essaye de lui faire profiter des choses qui m'ont manqués : manque de confiance en moi, problème d'image, manque de considération.....afin de lui offrir un environnement le plus serein et l'accompagner dans la vie du mieux que nous pouvons
Dur tâche du parent me direz vous! Mais autant je ne suis pas du genre à exiger un bisous ou un câlin le matin avant de partir autant je suis plutôt pointilleuse sur la notion de partage et de respect de l'autre.

Je m'explique :
- Quand j'étais ado, ma mère me demande de nettoyer les wc (le truc bien chiant) comme je n'en avais pas envie je lui demande : mais pourquoi c'est à moi de le faire? Et elle me répondit : parce que t'es une fille c'est à toi de le faire!

- Quand j'étais petite j'avais de longs cheveux que je ne coiffais ou n'attachais presque jamais et pour me forcer à le faire, on utilisait la méthode du "aaaaah mais tu ressembles à une sorcière comme ça, attaches toi les cheveux".

- Pendant ma période garçon manqué, le regard des gens sur mes tenues était une source de malaise constante.....



Je ne vais pas cracher dans la soupe, j'ai eu une enfance heureuse et mes parents ont toujours tous donnés pour nous, mais il est vrai que leur manque de tact et leur point de vue parfois arriérés m'ont laissés un sentiment d'inachevé.

Je suis donc dans une démarche très encourageante avec mon fils par rapport à ses progrès, ses besoins, je suis du genre à le laisser mettre le bazar en sachant qu'il rangera tout à la fin. Je ne fais pas de distinction de jeux filles/garçons et il a même des bottes roses (ouai c'est moyen comme mouvement égalitaire mais bon).

Voila son cadeau de Noyel

Nous avons un fonctionnement assez équitable avec mon homme, bien que certaines tâches soient totalement à ma charge (lave linge et nettoyage salle de bain) nous sommes plutôt moultitâche et indépendants et j'aimerais vraiment le transmettre à mon enfant.

- Qu'il n'ai pas peur de choisir n'importe quel jouet
- Qu'il puisse prendre toutes les couleurs de vêtements
- Qu'il se sente en confiance et soutenu dans ses choix
- Qu'il ai une bonne image de lui même et soit heureux
- Qu'il n'ai pas peur de ses sentiments : pleurer, avoir peur, être angoissé, avoir mal
- Qu'il sache qu'il peut compter sur nous et n'hésites pas à nous demander de l'aide

Tout ça bien sur comme tous parents, afin d'être un adulte épanouit, heureux, intelligent, sûr de lui et si possible qu'il me ramène pas une gourdasse comme belle fille....mais bon faut pas trop en demander hein!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

si tu veux être prem's sur les nouveaux articles