jeudi 13 février 2014

La migraine, cette connasse

En fait, être migraineux c'est faire partie d'un club qu'on a pas vraiment choisi. Ceux qui le sont me comprendront.

C'est difficile d'expliquer aux autres ce que c'est, comme la plupart des handicapes ou maladies, elle fait partie des maux invisibles, furtifs et dévastateurs. On ne peut pas la voir et pourtant on la subit et on doit vivre avec.
Moi par exemple, je suis migraineuse depuis mes 16 ans. C'est venu comme ça, des maux de tête à répétition et le médecin qui te dit : bon on dirait des migraines, on va vous mettre sous traitement. Et j'ai eu un traitement pendant 4 ans à base d'une pilule matin et soir.



C'était assez contraignant et pas vraiment efficace, alors j'ai arrêté. J'avais souvent des maux de tête et plus rarement, des migraines terribles qui me forçait à être dans le noir, sans bruit avec un gant humide sur mon front à attendre que ça passe.

Parce que le véritable soucis avec la migraine, c'est qu'elle te met ko. Une gastro, tu te met devant la télé avec du riz, un rhume tu te shoot à la tisane, mais la migraine......ben la migraine tu dois t'isoler dans ta grotte et prier le dieu du cachet qu'il fasse vite effet ou alors tu te forces à dormir pour te soulager.

Ce n'est vraiment pas facile à gérer, ton entourage est au courant et vis avec ça, mais c'est pas évident de faire comprendre à ton homme que oui y a 10 minutes ça allait mais maintenant t'as juste la tête qui va exploser!
Je pense que le pire a été pendant ma grossesse. ma gynéco me disait "avec les hormones vous n'en aurez plus ne vous inquiétez pas!" mouai......j'en ai eu les 4 premiers mois......l'horreur...
déjà qu'enceinte t'as à peine le droit de manger un steack (cuisson semelle bien sur) alors des anti douleurs : NADA! le paracétamol ne me faisant aucun effet, j'ai eu une énorme crise qui m'a vraiment fait peur.
Un départ de mal de tronche, je me met à l'écart pour me reposer et au fil de la soirée c'est aller crescendo jusqu'à vomir 2 fois de douleur et n'avoir envie que de mourir, la tout de suite.

Heureusement c'est vite passé, mais quand l'anesthésiste m'a demandé "vous voulez la péridurale?" je n'ai pas hésité
Oui, mille fois oui, la douleur je connais et franchement si je peux éviter celle la ça sera super, merci!

Alors je sais qui a des traitements efficaces, j'en ai testé
J'ai fait de l'ostéopathie : vous avez fait du basket c'est pour ça votre dos est bloqué et ça remonte vers votre tronc cérébral, mouai
J'ai fait de l'homéopathie : en fait ça n'a rien fait du tout
Je sais qu'il y a un centre de la douleur près de chez moi, je devrais tenter le coup. Parce que je ne peux pas définir mes migraines.

Elles arrivent de jour comme de nuit, peuvent durer plusieurs jours d'affilés, peuvent venir d'un coup ou doucement, et ne viennent pas forcément d'aliments que je mange.
Tout ce que je sais, c'est que je suis migraineuse et que peut être mon fils aura cette tare (super le cadeau de maman!) c'est quelque chose que je dois gérer au quotidien et qui fait partie de moi, même si franchement c'est vraiment une connasse!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

si tu veux être prem's sur les nouveaux articles