mardi 27 mai 2014

Mes tatouages


J'ai deux tatouages.

Le premier est en bas de mon dos, il représente mon amour pour la musique, je voulais quelque chose de simple, d'esthétique et la clé de sol représentait cet amour. J'étais tellement contente de mon tatouage que je l'avais mis sur Facebook. Malheureusement pour moi, un gars de ma liste de contact a "copié" le dessin et s'est fait le même sur le torse.

Outre mon profond désarroi de voir à quel point on peut manquer d'originalité concernant une marque indélébile sur sa peau, je me suis posée la question du sens.



Pour moi, un tatouage a du sens. Il représente un état d'esprit ou un besoin d'exprimer quelque chose avec son corps et vu que les travaux manuels ne sont pas mon fort, avec le tatouage je peux faire passer mon message quand même!

Bon la le gars n'a rien compris au principe du tatouage!

J'aime le fait que l'on puisse faire preuve de créativité, d'originalité et d'audace concernant son corps (et un sacré test pour son seuil de douleur). Un tatouage c'est un dessin mais c'est tellement plus aussi, cet art est pour moi aussi important que la musique ou le théâtre. (oui rien que ça!)

C'est difficile de trouver le bon tatoueur et certains tatouages sont tellement laids qu'on se demande comment la personne a pu penser que c'était réussi. J'ai trouvé le mien grâce au bouche à oreille. On me parle de ce super tatoueur qui a une photo de son oeuvre dans un musée et de son talent, ce mec c'est GROSEB.

Le style est brut, bien fourni et presque tous les dessins sont de lui. Je lui ai fait confiance pour le premier du coup le deuxième était un peu plus ambitieux.

Une demi-jambe presque complète

La c'était la première séance de plus de 4h, autant vous dire que je pouvais même plus poser le pied par terre tellement c'était douloureux.
Cet arbre est grand car je voulais beaucoup de symbole dedans, de la couleur, des formes et cet univers unique que GROSEB arrive à donner dans ses tatouages. j'ai aussi repoussé les limites de mon corps avec une gestion de la douleur assez intense (ça n'empêche que j'ai pris la péridurale quand même!) je ne pense pas que je referais un tatouage aussi grand, déjà parce que mine de rien ça coûte de l'argent tout ça et puis je ne me vois pas avec plusieurs gros tatouages.
 Malgré la douleur, c'est bizarre de voir à quel point on devient accro, c'est une envie irrépressible un peu comme quand on s'écrit sur les bras avec des stylos quand on est enfant.  

J'ai déjà envie de reprendre mes recherches pour mon futur tatouage mais chuuuuuut faut pas le dire à ma mère, elle a déjà eu du mal à se faire ce celui la!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

si tu veux être prem's sur les nouveaux articles